Alerte vaccin Covid : Rien de ce qu'on vous dit dans les médias n'est véridique

 

Alerte vaccin Covid : Rien de ce qu'on vous dit dans les médias n'est véridiqueAccepteriez-vous un traitement dont on ne connait pas les effets secondaires à moyen ou à long terme? Un vaccin dont la technologie est tout à fait nouvelle, non-documentée et qui pourrait modifier vos gènes, votre ADN de manière irréversible ?

Si votre réponse est non, alors, lisez ce qui suit.
 

POURQUOI IL NE FAUT PAS FAIRE CONFIANCE AU VACCIN ANTI-COVID ?

« Il n’y a pas d’information sur la durée de l’effet protecteur du vaccin. La réponse des anticorps, suite à la Covid-19, semble être de courte durée. D’après ce que nous savons, le vaccin Covid pourrait nécessiter deux injections tous les trois à six mois pour assurer une protection. Plus le nombre de piqûres nécessaires est élevé, plus le risque d’effets secondaires liés à la sensibilisation au vaccin est important.

Il n’y a aucune information sur la sécurité. Aucune.

Les agences gouvernementales comme les Centres de contrôle des maladies (CDC) semblent avoir deux normes complètement différentes pour attribuer les décès au dus à la Covid-19 et les effets secondaires dus aux vaccins Covid.[...]

J’ai demandé à un certain nombre de mes collègues s’ils seront les premiers à recevoir le nouveau vaccin. Je n’ai encore entendu aucun de mes collègues répondre par l’affirmative. Les raisons de cette hésitation sont que les incertitudes sur la sécurité dépassent ce qu’ils perçoivent comme un léger avantage. En d’autres termes, mes collègues préféreraient tenter leur chance en attrapant la Covid plutôt que de tester le vaccin en phase bêta. Beaucoup de mes collègues veulent voir les données de sécurité après un an d’utilisation avant de se faire vacciner ; ces collègues sont préoccupés par les éventuels effets secondaires auto-immunes qui peuvent ne se manifester que des mois après la vaccination.[1] »

-
Dr Gilbert Berdine, MD. Professeur associé de médecine à la Texas Tech University.
 

LES MÉDECINS PRÉFÈRENT ATTRAPER LE COVID PLUTÔT QUE DE SE FAIRE VACCINER


DES RISQUES DÉMESURÉS POUR UNE PROTECTION INADÉQUATE

Voici un descriptif d'une pétition adressée au gouvernement du Canada et qui résume bien la problématique du vaccin Covid [2].

  • Le gouvernement du Canada ne soumet pas les vaccins à des épreuves d’innocuité indépendantes;
  • Les fabricants de vaccins contre la COVID-19 reçoivent l’immunité juridique et ne peuvent pas être tenus responsables juridiquement ou financièrement des dommages corporels ou des décès causés par leurs produits;
  • Le développement des vaccins contre la COVID-19 se fait dans la précipitation;
  • Les protocoles standard de sécurité, exigés par mesure de prudence, sont laissés de côté, comme en ce qui concerne l’expérimentation animale;
  • Les vaccins contre la COVID-19 qui sont en cours de développement ne font pas l’objet d’essais les mettant en comparaison avec un placebo inerte et font appel à des technologies d’injection de matériel génétique manufacturé encore jamais mises en œuvre;
  • Les effets néfastes à long terme de la vaccination contre la COVID-19 pourraient ne pas être connus avant de nombreuses années;
  • Aucun vaccin contre le coronavirus n’a encore été approuvé, compte tenu des effets graves observés, y compris la mort d’animaux de laboratoire, en raison de l’injection préalable de pathogènes;
  • Les vaccins contre la COVID-19 ne sont pas conçus pour empêcher l’infection ou la transmission;
  • Le contournement des protocoles de sécurité applicables signifie que la vaccination contre la COVID 19 équivaut véritablement à une expérimentation humaine.

     


LE VACCIN DE TOUS LES DANGERS

Comment pourrait-on immuniser une population avec un vaccin dont le virus est non-immunisant ? C'est impossible! C'est ridicule. C'est comme pour la grippe peu importe ce que les instances de santé vous disent. Le virus change tout le temps, il mute sans cesse.

Développer un vaccin prend des années et actuellement on précipite le développement du vaccin en outrepassant les tests d'inocuité et l'étude des effets secondaires ce qui peut prendre des années. Procéder ainsi et accepter ce vaccin c'est comme jouer à la roulette russe. Impossible donc de développer un vaccin dans les temps avant que la nouvelle souche apparaisse et écrase l'ancienne. Visiblement, le but n'est pas la préservation de la santé. Il y a manifestement de gros conflits d'intérêt et la plupart des autorités sanitaires sont corrompues et/ou conditionnées.
 

OUTRE LES QUESTIONS SUR L'IMMUNISATION, DES EFFETS SECONDAIRES REDOUTABLES

Se faire vacciner est une chose. Être correctement informé en est une autre. La connaissance des effet secondaires devrait être la condition sinequanone à une prise de décision éclairée concernant notre santé. Donc, en dehors des prétentions sur les bénéfices, s'il y en a, connaitre les effets secondaires et les risque auxquels on s'expose devrait nous indiquer si se faire vacciner en vaut la chandelle. Voici une liste officielle des effets secondaires et indésirables tels que présentés par la FDA [Food and Drug Administration - USA - NDLR] (lien sous la liste).
 

Effets secondaires et indésirables reliés au vaccin covid (Pfizer)
  • Le syndrome de Guillain Barre
  • Encéphalomyélite aiguë disséminée
  • Myélite transversale
  • Encéphalite
  • Myélite
  • Encéphalomyélite
  • Méningo-encéphalite
  • Méningite
  • Encéphalapathie
  • Convulsions / crises
  • Accident vasculaire cérébral
  • Narcolepsie et cataplexie
  • Anaphylaxie
  • Infarctus aigu du myocarde
  • Myocardite / péricardite
  • Maladie auto-immune
  • Décès
  • Grossesse et difficultés de l'accouchement
  • Autres maladies démyélinisantes aiguës
  • Réactions allergiques non anaphylactiques
  • Thrombocytopénie
  • Coagulation intravasculaire disséminée
  • Thromboembolie veineuse
  • Arthrite et arthralgie / douleurs articulaires
  • Maladie de Kawasaki
  • Syndrome inflammatoire multisystémique chez les enfants
  • Maladies renforcées par le vaccin
Référence [3]

(voir les statistiques des effets secondaires actuels)
 

DES SPÉCIALISTES SE PRONONCENT


Mise en garde de Robert F. Kennedy, le neveu du président des États-Unis assassiné:

«Le neveu de l’ancien président John F.Kennedy a récemment publié une déclaration publique exhortant les gens du monde entier à éviter à tout prix le vaccin Covid-19 car il contient une nouvelle technologie non testée connue sous le nom d’ARNm, dont les effets secondaires à long terme sont complètement inconnus.
 
L’ARNm modifie directement le matériel génétique de ceux qui le reçoivent, un peu comme ce qui se passe lorsque des « scientifiques » modifient génétiquement (OGM) des cultures vivrières comme le soja ou le maïs pour les rendre résistantes aux insectes ou à la sécheresse: « Cette intervention peut être comparée aux aliments génétiquement modifiés, qui sont également très controversés. [...] Contrairement à tous les autres vaccins, dont les dommages génétiques ne sont pas nécessairement permanents, les dommages génétiques de l’ARNm sont 'irréversibles et irréparables'. » - Robert F. Kennedy

****

« Trouver un vaccin pour une maladie qui n'est pas immunisante... c'est même un défi idiot. Près de 30 milliards de dollars ont été dépensés pour celui contre le VIH, voyez le résultat ! [...] Il est déjà difficile de vacciner correctement contre la grippe, alors, contre un nouveau virus ...! Honnêtement, la chance qu'un vaccin pour une maladie émergente devienne un outil de santé publique est proche de zéro.»

- Pr Didier Raoult, microbiologiste et infectiologue

****

« Il n’y a pas de raison de croire que le vaccin de l’influenza (grippe) soit capable de prévenir ou de diminuer la maladie. Ceux qui fabriquent ce vaccin savent qu’il ne sert à rien mais ils continuent à le vendre tout de même.»

- Dr. Anthony MORRIS (Ancien chef du Contrôle des vaccins, USA)

****

« Cette vaccination comporte potentiellement quatre risques majeurs et si nous n'en discutons pas ici et maintenant, il sera trop tard.» - Dr Sucharit Bhakdi

 



LES VACCINÉS OGM* COMME VECTEURS ACTIFS DE CONTAGION ET DE MALADIE

La spécialiste en immunologie Dolores Cahill, avise que les gens qui seront vaccinés pour la Covid, avec le vaccin à ARNm, deviendront des vecteurs actifs de contagion et qu'une grande partie succombera après quelques mois. Le vaccin ARNm vise à altérer le génôme humain de telle sorte que le système immunitaire se détraque et se fragilise. La contamination s'intensifiera et sera fera par les voies sanguine, salivaire et sexuelle, même pour ceux et celles qui n'auront pas été vacciné(e)s. Cette solution machiavélique permettra de rendre vraiment malades des milliards d'individus qui ne l'auraient pas été sans cette intervention vaccinale. Comme pour de nombreux vaccins, et cela a été démontré à de nombreuses reprises par de nombreux scientifiques, le vaccin peut devenir le vecteur principal de propagation de la maladie. Les vaccins peuvent induire des handicaps et même de la mort. Il est à parier que les autorités, pour se protéger ou pour maintenir la population sous contrôle, vont cacher la vérité et attribuer ces décès au virus Covid et non au vaccin à ARNm.
 

Les gens qui seront vaccinés pour la Covid, avec le vaccin à ARNm, deviendront des vecteurs actifs de contagion et une grande partie succombera après quelques mois.


Le vaccin qui peut modifier votre ADN à jamais.

Si ce vaccin est si dangereux, c'est qu'il outrepasse complètement les mécanismes naturels du système immunitaire qui permettent de contrôler les agents pathogènes qui pénètrent dans notre corps, même via des vaccins. Dans ce cas-ci, les molécules ARNm détruise cette protection complètement et le virus peut aller modifier votre ADN et de façon irréversible. Cela signifie que même vos enfants et vos petits enfants nés après la vaccins pourraient recevoir le gêne défectueux. Vous imaginez ?
 

« Ce que nous ne voulons pas c'est qu'il y ait des décès importants [liés au vaccin - NDLR] dès février, mars et avril de l'année prochaine [i.e 2021 - NDLR] et qu'ils l'appellent Covid-19 ou Covid-21 » - Dolores Cahill, Immunologue (conférence enregistrée en 2020)



Allons-nous laisser le choix au gouvernement de forcer un traitement dont les effets indésirables et secondaires sont encore inconnus ? Allons-nous autoriser des agents de l'industrie pharmaceutique décider pour nous de ce qui est bon pour nous, et risquer de nous affaiblir avec un "vaccin" qui a le potentiel de détruire notre système immunitaire possiblement de manière irréversible ?

Ne laissons pas le gouvernement prendre le contrôle de nos corps et par conséquent de tous nos droits, car le droit de s'occuper nous-même de notre santé devrait primer sur tous les autres. Un gouvernement sous le contrôle d'une industrie peu scrupuleuse ne peut que mener à la catastrophe.
 

LA LIBERTÉ DE CHOIX POUR PROTÉGER NOTRE SANTÉ ET PRÉVENIR LES ABUS

Il importe que chacun de nous prenne la bonne décision en ce qui a trait à la vaccination. Laisser le gouvernement décider ce qui est bon pour nous, ou lui laisser le champ libre de nous injecter n'importe quoi sans notre accord est particulièrement dangereux. Les exemples d'abus par les gouvernements pour toutes sortes de raisons sont légion.
 

« Donner au gouvernement le pouvoir de passer outre aux décisions des parents concernant les vaccins entraînera inévitablement de nouvelles RESTRICTIONS DES LIBERTÉS. Après tout, si le gouvernement peut ANNULER les décisions parentales ou personnelles en matière de soins de santé, dans quel domaine de notre vie ne pourra-t-il pas imposer SA VOLONTÉ ? » - Dr Ron Paul

 

Voir la suite

 

Références:
* OGM : Organime Génétiquement Modifié. Signifie qu'un organisme vivant se développant et se reproduisant différemment à cause d'un ou plusieurs gênes altérés artificiellement. Cette modification est irréversible.
1) https://lafinducovid.com/page_ce+que+les+annonces+de+vaccins+anticovid+ne+disent+pas+sur+la+pretendue+efficacite_2395.htm
2) https://petitions.noscommunes.ca/fr/Petition/Sign/e-2961
3) https://www.fda.gov/media/143557/download
4) https://odysee.com/@wakeup:71/Vaccin-mortel:f
5) https://childrenshealthdefense.org/defender/covid-brave-new-world-of-vaccines/
https://childrenshealthdefense.org/defender/pfizer-moderna-vaccines-life-threatening-blood-disorder/
https://finalscape.com/le-dr-tenpenny-explique-comment-les-vaccins-a-arnm-amorceront-le-processus-de-depeuplement-dans-les-3-6-prochains-mois/