Le test PCR est-il utile pour détecter la COVID ?

 

Le test PCR est-il utile pour détecter la COVID ?Selon le créateur du test PCR, Karry Mullis lui-même, celui-ci n'est pas adéquat pour détecter la maladie du Covid19. Le test PCR qui consiste en l'analyse par amplification pour détecter la présence d'anticorps ou de fragments de virus, ne permet pas de déterminer si une personne est malade du Covid, ou même si elle est contagieuse. Ce test qui d'ailleurs a été utilisé aussi pour détecter frauduleusement les cas de VIH dans les années 80, ne permet pas de détecter la contagion due à une contamination virale, ou de déterminer le niveau de maladie de la personne. Le test détecte au mieux une multitudes de molécules et de fragments de cellules organiques qui ne révèlent en rien le niveau de contamination du sujet.

« Il doit être noté que les tests PCR ne peuvent pas distinguer s'il s'agit de virus "vivant" ou de RNA non-infectieux.»

- Australian Government Department of Health

UN TEST PCR COMPLÈTEMENT INUTILE QUI CRÉE DES FAUX POSITIFS


Autrement dit, le test PCR ne peut pas distinguer entre le rhume, la rougeole, Ebola. SARS, COVID-19, la Rage, Inluenza, Hepatite C, hepatite E, virus du Nil, et la Polio. Tous ces virus testent positifs à la covid !

D'ailleurs, le principe même de l'amplification montre que lorsque le test est amplifié au-delà de 25 cycles, cela ne veut plus rien dire en terme de contagion. Plusieurs virus peuvent ainsi être confondus, dont des rhumes, des anticoprs de grippes antérieurs et mêm de la rougeole. Ceci donne lieu à de nombreux FAUX-POSITIFS qui invalident toute tentaive de détection de la contagiosité du Covd.

"Il doit être noté que les tests PCR ne peuvent pas distinguer s'il s'agit de virus "vivant" ou de RNA non-infectieux".
- Australian Government Department of Health

Autrement dit, ils ne peuvent pas distinguer entre le rhume, la rougeole, Ebola. SARS, COVID-19, Rage, le rhume commun, Inluenza, Hepatite C, hepatite E, virus du Nil, Polio et la rougeole. 90% des gens testés positifs ne sont aps malades. Ce test ne fait que créer une fausse impression de maladie.
 


 

« Le test PCR inadapté est la pierre angulaire de toute la débâcle liée au coronavirus. Cette pierre doit être brisée pour que tout le château de cartes s'effondre finalement. » - Reiner Fuellmich, avocat dans le recours collectif intentés par rapport aux tests PCR.


« Le test PCR est le test utiliser pour le COVID mais il ne détecte pas le COVID. L'inventeur du test, Kary Mullis, l'a même afformé. Fauci et d'autres administrateurs utilisent ce faux test pour dire aux personnes en bonne qu'elles sont malades, pour qu'elles acceptent éventuellement un vaccin ANTI-COVID poison. Fauci a fait la même chose dans les années 80's utilisant le test PCR pour détecter le VIH, pour produire de faux-positifs chez les victimes qui allaient par la suite se retrouvées sous la médication mortelle du SIDA qui s'appellait l'AZT. Fauci n'est pas un médecin, c'est un criminel de guerre..."
- Jason Christoff

« Mes recherches sur le test PCR m’ont convaincu personnellement qu’il est trompeur, manipulable et utilisé pour drainer l’argent et la dette future des contribuables sans fin, pour enrichir considérablement les criminels mêmes qui dirigent ce scandale. »
- Dr Mark Trozzi


La supercherie des tests PCR nous mène à l'imposition de mesures disproportionnées

« La supercherie des tests PCR devient officielle et aggrave la situation. Depuis quelques semaines, plusieurs médecins et biologistes comme le Dr Pascal Sacré, réanimateur belge, attirent l’attention des citoyens sur l’absence de fiabilité des tests PCR gratuits proposés larga manu aux frais de la Sécurité sociale.

Mais la propagande publicitaire du gouvernement pour toujours plus de dépistage ébranle les convictions par la force de l’autorité et de la répétition du mensonge selon les prescriptions de Propaganda et son apôtre Goebbels…

Un mensonge répété mille fois devient vérité… Cela a beaucoup été rappelé depuis mars, mais peut-être ne sont-ce que les mensonges plus rassurants que le peuple a envie de croire. Un autre sujet de réflexion. »

- Nicole Delepine
 

« Si les tests PCR n'avaient pas été utilisés comme outils de diagnostique des infections au corona, il n'y aurait pas de pandémie et il n'y aurait pas de confinement. Mais tout aurait été perçu comme une vague moyenne ou lègère de grippe. »
- Reiner Fuellmich, avocat dans le recours collectif intentés par rapport aux test PCR.

 


 

« Le test PCR est suspendu comme une épée de Damoclès sur des millions d'Allemands depuis des mois. Selon le résultat, il existe un risque d’interruptions massives dans la vie quotidienne.

* Tiré de l'article "Les prélèvements nasopharyngés ne sont pas sans risque" (8 avril 2021) [3]

 

Ce test a maintenant trouvé son chemin vers les tribunaux : une action a été déposée auprès du tribunal régional de Berlin.L'argument principal : le test n'est ni adapté ni destiné à la détection d'une infection. Et cela rendrait la chaîne : test positif - infecté – contagieux- danger – ce schéma est faux. [...] Le test PCR inadapté est la pierre angulaire de toute la débâcle liée au coronavirus. Cette pierre doit être brisée pour que tout le château de cartes s'effondre finalement.»

 - Reiner Fuellmich

 


Références:
https://www.lindependant.fr/2020/09/01/coronavirus-pour-ces-experts-les-tests-pcr-naident-pas-a-contrer-lepidemie-9044513.php
2) https://dash.harvard.edu/handle/1/37364504
3) https://www.academie-medecine.fr/les-prelevements-nasopharynges-ne-sont-pas-sans-risque/