Dr Laurent Montesino : Le passe sanitaire tyrannique signifie la fin de nos libertés et le début de la dictature

     

    Dr Montesino : Le passe sanitaire signifie la fin de nos libertés et le début de la dictature Un message du docteur Laurent Montesino, médecin-réanimateur

    "Nous sommes à un tournant de l'histoire de la France, anciennement pays de la Liberté, de l'égalité, de la fraternité. Depuis quelques jours commence une nouvelle ère, une ère de dictature pour le moment sanitaire mais qui est en passe de devenir totale. Accepter cette dictature signifie accepter irrémédiablement la disparition du monde tel que nous l'avons connu. De ne pas résister, signifie s'enfoncer sans espoir de retour dans une société de contrôle et de surveillance remplie d'obligations toujours plus nombreuses où chaque être humain perdra la propriété de son propre corps.

    Il n'est plus ici question de politiques sanitaires. Il n'est même plus question de vaccination, mais d'une question de liberté.

    Chaque être humain est propriétaire de son corps et chaque être humain est libre de décider de sa vie. C'est le fondement des constitutions, de la liberté. [...] Or, cette liberté de disposer de son propre corps est en train de disparaître. Au nom de quoi ?

    (video condensée autour de l'aspect dictatorial de la passe vaccinale. Pour la version complète voir lien en bas de page)

    Nous sommes entrés en dictature
     


    [Au nom] d'une maladie dont le taux de mortalité est inférieur à 0.05%. [...] J'airai jusqu'au bout de mes convictions et me battre pour une cause juste. Je ne me ferai pas vacciner. Et s'il devient impossible pour moi d'exercer ma profession de réanimateur, [...] et bien, je changerai de métier.

    Étant donné que je risque de devoir arrêter ma vocation de médecin, après 25 ans d'exercice, je vais dire très clairement ce que je pense en espérant pouvoir faire réagir les gens qui croient encore à la liberté.

    Je le répète, ce message s'adresse à tous, vaccinés et non-vaccinés. [...]
     

    Il n'est plus ici question de politiques sanitaires. Il n'est même plus question de vaccination, mais d'une question de liberté.


    Vu que cette tyrannie a une justification scientifique très discutable et répond essentiellement à une logique politique, qu'est-ce qui empêchera Mr Macron [ou tout autre chef de gouvernement occidental - NDLR] d'imposer une quatrième vaccination et une cinquième, ou de l'imposer aux jeunes enfants, aux nouveau nés ? Qu'est-ce qui vous dit que cette vaccination ne deviendra pas trimestrielle, mensuelle ? Ou si dans un avenir par très lointain on ne vivra pas tous masqués en permanence sans plus pouvoir nous toucher ?
     


    Gab Thibert nous parle du pass sanitaire



     

    Une tyrannie basée uniquement sur des mensonges

    Cette privation des libertés concerne tout le monde. Nous sommes tous engagés dans cette galère funeste [...]. Si nous acceptons ce chantage, nous accepterons tout et notre avenir sera scellé, car le gouvernement saura qu'avec la menace et la manipulation, il peut tout nous imposer.

    Cette allocution présidentielle sonnait faux. [...] Il ne s'agit pas de maladresse, d'erreurs, voire d'incompétence. Il s'Agit d'une manipulation mensongère pleine de dissonances cognitives.

    Le port du masque pour la population entière est une technique de manipulation destinée à maintenir dans la peur et l'isolement.

    Le confinement ne peut que favoriser les contaminations et diminuer l'apparition de l'immunité collective naturelle. [...]

    Le gouvernement a arbitrairement décidé qu'en allant travailler on ne risquait rien, mais qu'en revenche, faire du sport, se détendre, aller au restaurant, au cinéma, aller faire du ski constitutait un danger mortel. [...]

    La médecine aurait-elle changé ? La liberté de prescrire aurait-elle disparue ? On ne peut plus de nos jours agir en son âme et conscience pour le bien des patients. Les médias veulent nous faire croire que le débat est tranché, qu'il n'existe aucun traitement contre la covid.

    Concernant les traitements, plusieurs faits sont extrêmement troublants. On a monté une fausse étude en mai 2020 pour faire croire que l'hydroxychloroquine était dangereuse.

    Actuellement, on pratique des tests AVANT d'examiner le patient. Mais un test négatif ou positif n'a aucune valeur s'il n'est pas corrélé à un examen clinique.

    'Les vaccinés sont ceux qui sont le plus à risque de devélopper des formes graves ou de décéder. ' - Olivier Veran, ministre de la santé français.

    Nous sommes entré en dictature. Tout ce qui se passe n'a aucune motivation sanitaire. Le but est d'asservir la population. [...] Le fait est que si nous acceptons de céder à ce chantage injustifié, tout sera possible ensuite pour ce gouvernement dictatorial. Il n'y aura plus de retour en arrière. Plus jamais de retour à la liberté. L'histoire nous a montré que les gouvernements de reviennent pas en arrière, particulièrement pour les mesures liberticides.

    Alors, j'en appelle à tous les français [peuples - NDLR], prenez conscience de ce qui se passe. Réfléchissez.
     

    [Tout ceci] n'est rien d'autre qu'une machiavélique manipulation destiné à contrôler la population.



    La vérité finira par s'imposer.

    Pour moi, le choix est clair: j'irai jusqu'au bout. Jamais je n'accepterai de perdre ma liberté et la propriété de mon corps.

    Regardez autour de vous. Une presse unanimement agressive, ce gouvernement inhumain, des médecins de plateau payés, des mensonges débités en permanence. [...]
    Plus de respect et des incitations à la délation. On vous monte les uns contre les autres. [...]

    L'immunité vaccinale collective est un leurre. Ce n'est basé sur rien de rationnel. C'est un mensonge. [...]

    Les vaccinés restent infectants. La seule solution repose sur une immunité collective naturelle.
     


    « Nous sommes dans une dictature sanitaire. Ce n'est pas une démocratie. Ces vaccins ne sont pas de vrais vaccins, mais un assemblage compliqué de biologie moléculaire qui est capable d'être un poison. C'est une horreur de forcer les gens, maintenant des enfants, à être inoculés avec cette préparation moléculaire. Je renouvelle mon appel aux médecins pour qu'ils prescrivent des traitements qui fonctionnent. Complotistes, nous ? Non, ce sont eux qui complotent. Nous voyons se réaliser un programme horrible, préparé depuis longtemps, éclatant au moment voulu, et visant surtout les pays riches. C'est la principale raison pour laquelle ils ne promeuvent qu'une seule solution, celle des vaccins.  »

    - Pr. Luc Montagnier, prix Nobel de médecine, Août 2021.



    [Tout ceci] n'est rien d'autre qu'une machiavélique manipulation destiné à contrôler la population.

    Le confinement est inefficace et dangereux. Le port du masque est inutile et délétère pour la grande majorité des situations. Les traitements médicamenteux fonctionnent. La vaccination est peu efficace et risquée.

    La vérité ne pourra être cachée bien longtemps et il n'est pas loin le temps des révélations. On peut cesser de vivre dans la peur, dans le mensonge permanent. On peut retrouver nos libertés et notre joie de vivre. Il Faut juste le décider.

    Il faut refuser ces manipulations liberticides et à reprendre notre vie en mains.


     

    La vérité ne pourra être cachée bien longtemps et il n'est pas loin le temps des révélations. On peut cesser de vivre dans la peur, dans le mensonge permanent. On peut retrouver nos libertés et notre joie de vivre. Il Faut juste le décider.

     

     

    Dossier dictature

    Dossier vaccin

    Action citoyenne

     

    Références:
    (Video complète du Dr Montesino)
    https://odysee.com/@1plan%C3%A8te:9/un_medecin_souvre_le_coeur_sur_les_abus_sanitaire-et-le-pass:3?r=ASqYkvPG15kbaRnh7U8K8dEZjcJoZugt