Les gouvernements orchestrent un agenda d'obéissance alimenté par les compagnies pharmaceutiques.