Conditionnement par la peur et limitation des libertés : Comment s'en sortir

     

    Conditionnement par la peur et limitation des libertés : Comment s'en libérerComment un gouvernement arrive-t-il à faire adopter par la population en général des mesures toutes plus excessives et liberticides les unes que les autres ?

    Pour faire accepter l'inacceptable à une population sans susciter de réaction violente, il est nécessaire de créer une illusion de danger mortel, un problème invisible qui semble insoluble et qui demande des actions soutenues et intenses pour le contrôler. Le fameux protocole "Problème - Réaction - Solution", qui résume bien la séquence cognitive et émotionnelle utilisée pour amener une soumission populaire.

    Un virus réel ou fictif est un moyen impeccable pour y parvenir. Ainsi, en février et mars 2020, un "nouveau virus extrêmement dangereux" est soudainement apparu, comme ça juste au bon moment. L'outil parfait pour un changement de régime et la prise de contrôle de la population est apparu : le "virus de la peur".

    Depuis, les mesures sanitaires teintées de confusion toujours plus nombreuses et absurdes se sont multiplié et ont emprisonné la société dans son ensemble. La prise d'otage de la majorité de la population s'est produite subtilement sous le couvert d'une crise sanitaire.


    Susciter une peur excessive : le moyen de faire abdiquer la population (ce scénario est utilisé par l'ennemi pour nous asservir)

    1. D'abord, avec l'aide des médias et de scientifiques "achetés", inventez une crise, une pandémie, un problème généralisé qui paraîtra pire que les restrictions.
     
    2. Amplifiez les effets de la pseudo-crise en gonflant artificiellement les chiffres et mettant en scène de fausses victimes ou en utilisant les conséquences d'autres causes pour alimenter la peur de la crise actuelle. Proposez ensuite des restrictions et des recommandations qui serviront de base pour l'installation de nouvelles "normes" de contrôle social. Normes qui seront présentées comme inévitables pour contrer la crise et revenir à la normale, et que le peuple va accepter s'il croît qu'elles permettront d'éviter de voir la (fausse) crise empirer.

    3. Convaincre le peuple que les restrictions et les contrôles doivent devenir permanents ou temporaires, en promettant la venue d'un vaccin (qui sera évidemment inutile et qui n'empêchera pas les restrictions de perdurer). Annoncez une nouvelle "normalité" à laquelle chacun devra se soumettre, sans quoi les conséquences seraient désastreuses. Ainsi, le peuple se retrouvera dans un système qui le privera de toutes ses libertés, ou presque, le dépossèdera de ses biens, sans qu'il y ait de véritable problème et sans qu'il n'ait pu s'y opposer.

    4. Censurez et discréditez la dissiddence. Assurez-vous que la dissidence, c'est-à-dire les scientifiques, médecins, professionnels qui ont un point de vue différent de celui poussé par le narratif officiel,  soit bien sous contrôle, qu'ils soient vus comme des charlatans voire des dangers publiques. Censurez tout contenu qui va à l'encontre de l'agenda officiel afin qu'il ne puisse pas atteindre la majorité et la faire changer d'avis.
     
    Appliquez ces règles pour toutes les crises réelles ou fictives, et vous aurez bientôt un peuple entièrement soumis et esclave, n'ayant même pas la capacité de se rebeller.

    ILS SONT EN TRAIN DE CRÉER UNE HABITUDE DE SOUMISSION : ILS CRÉENT UNE NOUVELLE NORMALE

    Pourquoi et comment on arrive à soumettre et à faire taire une population entière ? Comment on arrive à lui faire croire à un danger "si grand" qu'il faille cesser d'exister, qu'il faille SE SACRIFIER pour s'en protéger ? Comment arrive-t-on à accepter des situations qui détruisent l'économie, les activités sociales, et des vies entières sans qu'on ne dise rien ?
    Un indice: Manipulation et propagande.
     
    « Le masque là, bien, c'est ça la liberté »
    - François Legault, Premier Ministre du Québec.
     

    VIVRE EN DICTATURE DE PEUR OU VIVRE LIBRE : TEL EST NOTRE CHOIX
     


     

    "Une chose est sûre, LES MESURES SANITAIRES VONT S'INTENSIFIER si nous laissons aller les gouvernements et leurs serviteurs des médias ! Déjà on nous parle d'annuler les rassemblements des fêtes, et de fermer tous les commerces de proximité. On se rappellera peut-être de cette année 2020 comme de l'année où on tua l'économie mais aussi la joie de vivre !"


    Pour éviter que toute la société se retrouve dans une dictature faussement sanitaire et irréversible, il est temps de passer à l'offensive. Une offensive massive !
     

    Comment faire reculer cette prise d'otage de la population ?

    Pour faire basculer l'opinion publique et provoquer un éveil, il importe d'avoir un moyen de diffuser l'information scientifique et rassurante à la masse et de rallier le plus possible de gens à notre cause.

    Beaucoup de gens sont de notre côté mais n'osent pas ou ne savent pas comment en parler.

    Or, en situation d'oppression, le fait de se sentir impuissant ou de subir sans rien faire peut miner profondément le moral et peut être très dévastateur.

    À l'inverse, le simple fait de riposter, d'être dans l'action, ne serait-ce que par une toute petite action, est stimulant et bénéfique sur le plan émotionnel. Notre projet et la stratégie proposée vont permettre à tout le monde de passer à l'action en toute aisance.

    Notre stratégie se veut à la fois stimulante, directe et impactante.

    Chacun peut faire sa petite part et apporter fièrement son soutien à notre mouvement, en toute simplicité, le but étant de révéler le plan de l'ennemi à un maximum de personnes et de mobiliser rapidement la population pour faire obstacle à l'installation d'une tyrannie sanitaire ou militaire.
     

    "Nous sommes en guerre. Une guerre de l'information qui passe par la censure de toutes données et recherches, scientifiques ou non, qui ne cadrent pas avec le narratif officiel. L'issue de cette guerre dépendra de notre capacité à discriminer le vrai du faux, à informer le maximum de gens possible afin de pouvoir rejeter les mesures arbitraires de plus en plus sévères et injustifiées." - G. Martel


    DIFFUSER L'INFORMATION ALTERNATIVE À TOUTE LA POPULATION.

    Pour en savoir plus sur nos actions et les outils que nous avons créés, consultez notre section Boutique Action, et visitez notre page Facebook. Le lien Campagne d'information décrit plus en détail les outils pour provoquer un éveil collectif et sur comment les utiliser pour une efficacité accrue. Merci à vous pour votre attention et que la vérité sorte gagnante !
     

    Dossier peur

    Action citoyenne